Forum du Taki Zoraï !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ton ami m'a dit que tu voulais me voir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
drumel



Messages : 7
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Ton ami m'a dit que tu voulais me voir   Mar 20 Oct 2015 - 22:05

J'ai commencé cette discussion avec Fey Lin, mais je pense qu'elle peut être intéressante pour la compréhension des mécanismes grammaticaux du Taki Zorai, et aussi pour le rapport entre Taki Zorai et Chinois mandarin contemporain. C'est pourquoi je poste ce message ici.

Il s'agit de traduire "Ton ami m'a dit que tu voulais me voir". Nous avons Fey lin et moi un différent sur la place de "akaba" Smile

Je pense qu'il faut s'éloigner du Français, et je propose de partir du chinois. J'ai questionné un ami, professeur de chinois, qui m'a traduit :

你的朋友给我说了你很想看我,(nide pengyou geiwo shuo le ni hen xiang kan wo)

Si je fais une traduction mot à mot de phrase chinoise, j'obtiens : ton ami à moi parler (mot indiquant une action finie) tu très envie voir moi, en taki : lu'o aribini tawa nu taki akaba lu li'ochi kai nu. Ça ne colle pas avec la syntaxe du taki, mais presque. C'est la qu'on note une première différence entre taki et chinois.

La grammaire chinoise est très simple, mais l'ordre des mots dans la phrase est très important. Une des premières grandes différences entre le taki et le chinois, est une grande simplification de l'ordre des mots en utilisant la notion d'action. Ainsi les compléments circonstanciels sont presque tous inclus dans "l'action", ainsi que COD et COI. C'est le cas ici de "tawa nu" qui doit passer après le verbe de la première proposition. On obtient : "lu'o aribini taki tawa nu akaba lu li'ochi kai nu".

Et je mets en évidence une seconde différence entre taki et chinois. En chinois, "akaba" et le suffixe "le" indiquant un changement d'état se disent tous les deux "le". Mais leur ordre est inversé. Le "le" de changement d'état se met en fin de proposition alors que le "le" d'action terminé se met en suffixe du verbe.

Ces notions sont la grande difficulté du chinois pour les francophones. Elles permettent beaucoup de subtilité. C'est pourquoi mon opinion est de se référer à l'usage chinois pour l'utilisation de ces notions, même si nos constructions sont inversées.

Je laisse à Fey lin le soin de présenter ses arguments, qui sont intéressants car ils partent d'un tout autre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey-Lin
Wa'Kwaï
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Ton ami m'a dit que tu voulais me voir   Mer 21 Oct 2015 - 12:05

Le grammaire telle que présentée actuellement indique que akaba doit se mettre à la fin de la phrase.

Ce qui donnerait : Lu'o aribini taki tawa nu lu li'ochi kai nu akaba.
Ou éventuellement : Lu'o aribini taki lu li'ochi kai nu tawa nu akaba.
C'est selon la place que l'on veut donner à tawa nu, c'est à dire au complément d'objet indirect en grammaire française.

Le problème à mon avis n'est pas tant celui de akaba que celui des propositions relatives, et de la différence entre une proposition et une phrase, qui ne sont pas du tout envisagés dans la grammaire actuelle.
Ceci étant, la proposition relative, quelle qu'elle soit, joue le rôle d'un complément qui fait partie de l'action décrite par la phrase. Cette action étant passée, il me semble normal de l'inclure dans le akaba. Cela correspond à la l'usage que l'on a en français de dire :
Ton ami m'a dit que tu voulais me voir. le temps de la proposition relative est (aussi) le passé, ce qui n'est pas la même chose que : Ton ami m'a dit : "je veux te voir"

Quant à la question de partir du chinois, ou d'une autre langue, c'est arbitraire de toutes façons : le taki n'est pas plus l'un que l'autre. Il a des inspiration diverses, et la culture Zoraï, à ce qu'on m'a dit, est plus proche de l'Indonésie que de la Chine. Enfin comme je ne sais plus exactement qui me l'a dit et quand ....

Je serais plutôt pour que les propositions relatives soient réalisées de la manière chinoise, à savoir sans l'usage d'un pronom relatif (qui, que, etc ...) mais on s'apercevra bien vite que, sans l'ajout de certaines règles à déterminer, cela promet des phrases à rallonge qui rendent l'interprétation complexe ou ambigüe, et qu'il vaudra mieux les éviter.
C'est pourtant une addition nécessaire à la grammaire pour pouvoir construire des récits complets en taki zoraï.

_________________
Fey-Lin Liang, Wa'Kwaï Sokna-ko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ton ami m'a dit que tu voulais me voir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je voulais juste te voir une derniere fois... tu ne m'en veux pas?
» Tu voulais tes hommes?[Fini]
» Votre meilleur temps sur Goultard!
» le bourricot de la cabal
» Je me suis fait abordé par le gros gay de mon bahut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tal'zu :: Le Taki Zoraï :: Tal'zu-
Sauter vers: